Dépendances : Libérez-vous de vos entraves !

  • Accro à la cigarette ? A l’alcool ? A la nourriture ? 
  • Impossible de démarrer la journée sans fumer votre cigarette ?
  • Le premier geste est de vous servir un verre d’alcool  en rentrant chez vous le soir  ?
  • Dès que vous êtes triste, vous dévalisez votre frigo ou votre garde-manger ?
  • Vous ne pouvez résister aux sodas sucrés, au chocolat ?
  • Le placement d’un patch ou la prise de médicaments ne sont pas suffisants ?
  • Vous vous méfiez de l’e-cigarette ?
  • Vous ne savez pas comment vous en sortir ?

Je peux vous aider dans votre démarche pour vous en sortir.

Arrêter de fumer libérez vous de vos addictions

Et si vous pouviez dire stop ?

Mais avant de vous expliquer comment, laissez-moi vous raconter une histoire. Celle de ma rencontre avec les « molécules du bonheur ».

En 1991, pendant mes études de criminologie, j’ai fait un stage en Colombie dans une institution s’occupant de la réinsertion de jeunes drogués. Le taux de réussite n’était pas très élevé…
J’ai pu constater les ravages presqu’irréversibles de la drogue (la cocaïne principalement).
C’est à cette époque que je me suis sensibilisée aux addictions.

J’ai fumé pendant 15 ans et ai eu la chance de pouvoir arrêter du jour au lendemain (enfin presque !) il y a 14 ans maintenant. De temps en temps, il m’arrive encore de fumer une cigarette. Juste par plaisir sans que l’envie ne revienne.
Dans mon entourage, beaucoup de personnes tentent d’arrêter de fumer, de boire, etc… sans y parvenir à long terme.

Mais à quoi cela est-il dû ?

Le coupable, ce sont les « molécules du bonheur »

Mais que sont ces molécules du bonheur et si elles sont réellement des « molécules du bonheur » pourquoi nous infligent-elles tant de souffrances ?

Vous allez le découvrir tout de suite.

De faibles doses d’alcool induisent la sécrétion d’endorphines dans le cerveau, notre petite « molécule du bonheur ». Ce phénomène explique la légère euphorie, la baisse de l’anxiété et le sentiment général de bien-être produit par l’absorption d’une petite quantité d’alcool. Le caractère addictif de l’alcool tient d’ailleurs sans doute à cet effet sur les endorphines. Les fortes doses entraînent un effet hypnotique et augmentent plutôt l’anxiété.

La nicotine stimule artificiellement la production d’endorphines et de dopamine. La nicotine bloque la production naturelle de ces hormones.
En réalité, le fumeur ne serait pas en manque de nicotine mais en manque d’endorphine et de dopamine.

Pour le sucre, c’est le même processus. Il joue sur notre humeur car lorsqu’il est consommé, il entraîne une production d’endorphines libérées par le cerveau. Mais plus on mange, moins on est heureux et plus on en a besoin et c’est le cercle vicieux qui s’installe. Le plaisir devient dépendance.

Arrêter alcolisme

Choisir le bon moment pour stopper une addiction n’est pas toujours aisé

Maintenant que vous savez comment fonctionne la majorité des addictions, comment s’en sortir ?

Vous savez maintenant que les addictions portent sur nos états émotionnels, nos humeurs. Il se peut par exemple que ce ne soit pas le bon moment pour stopper votre addiction. Il y a divers aspects de la dépendance à prendre en compte et à traiter avant le sevrage à proprement parler. Dans certains cas, il est possible que vous n’arrêtiez pas de consommer totalement mais soyez libéré de la dépendance (la situation idéale bien entendu).

Un accompagnement est souvent nécessaire sur le chemin de la libération. Je vous propose pour cela un accompagnement spécifique pour VOUS aider à vous libérer de vos entraves.

Voyez comment ces diverses solutions peuvent être mises en oeuvre afin de vous aider dans votre parcours. Les possibilités sont nombreuses et vous avez toujours le choix de la solution la plus appropriée pour vous. Cette solution, nous la mettrons en oeuvre ensemble pour qu’elle soit la plus adaptée à vos besoins.

L’EFT peut traiter de nombreux aspects de la dépendance.

Vous n’êtes peut-être (sans doute) pas conscient de ce qui vous pousse à continuer de vous adonner à votre addiction. La cause est profondément enfuie. Le but n’est pas de remuer tout cela mais de pouvoir rétablir l’équilibre qui s’est brisé à un moment donné de votre vie. Une fois libéré de votre dépendance, L’EFT vous aidera à ne pas craquer.

Les Fleurs de Bach constituent une aide indispensable.

Les Fleurs de Bach sont des élixirs floraux, il en existe une version sans alcool. Ces élixirs vous aideront à apaiser les émotions que suscitent votre parcours vers la liberté.

La réflexologie plantaire causale

Elle mettra l’accent sur le massage de certains organes pour aider à l’abandon de la dépendance.

L’aromathérapie

Il existe des huiles essentielles appropriées pour se défaire des dépendances.

Quant au  soin Access Bars, il permet de lâcher toutes les pensées et croyances limitantes.

Avertissement :
La condition préalable est votre volonté propre d’arrêter votre dépendance. Si vous venez poussé par votre épouse ou votre compagnon ou un juge,… cela ne sert à rien.
La démarche doit être la vôtre et uniquement la vôtre.
L’accompagnement que je vous propose ne se substitue en rien à un traitement médical. Si vous êtes sous traitement médical, mon accompagnement ne se fera qu’avec l’accord de votre médecin.